Affaire immobilière

     Mis à jour le

affaire immobilière

Trouver une maison ou un appartement à acheter à un prix raisonnable est compliqué. Pour cela il existe plusieurs techniques et astuces pour trouver la bonne affaire immobilière.

Qu’est-ce qu’une bonne affaire immobilière ?

Pour faire une bonne affaire immobilière, la priorité doit être dacheter en dessous du prix du marché. Rien ne sert dattendre une hypothétique montée des prix immobiliers. Jai atteint ces deux objectifs, en partie grâce à la chance du débutant.Une bonne affaire dans l'immobilier est celle qui vous permettra de rentrer dans vos objectifs chiffrés.

Un appartement ou un immeuble qui représente une bonne affaire est celui qui va me permettre de dégager une trésorerie chaque mois après avoir fait la différence entre les loyers entrant et les différents frais (emprunt, charges, impôts).

Cela revient à dire que mon achat me permet de capitaliser (les locataires paient mon remboursement et mes frais) et dobtenir une trésorerie mensuelle. Celle-ci pouvant me servir en cas de soucis ou bien augmenter mes revenus personnels.

Comment faire une bonne affaire immobilière ?

Afin de savoir si l’on réalise ou non une bonne affaire immobilière il existe des nombreuses question que l’on peut poser au vendeurs :

  • Quand avez-vous acheté ce bien ? Si le vendeur vous répond par exemple « il y a 10 ans » vous savez, en fonction de la période, à quel prix il a pu acheter. Mais également quil a donc payé une bonne partie de son crédit et que par conséquent il ne doit pas beaucoup dargent à la banque.
  • Combien avez-vous payé ? Il est fortement possible que le vendeur refuse de répondre à cette question , expliquez lui alors que  vous cherchez simplement à savoir combien la maison a pris de valeur depuis son achat.
  • Est-ce que vous essayez de vendre également par le biais dune agence ? S’il répond que oui , c’est quil essaye vraiment de vendre. Ce qui est bien pour vous dans ces conditions c’est que vous aurez la chance de négocier au moins le montant de la commission dagence. Ce qui vous offrira la possibilité d’obtenir le bien moins cher et vous fera économiser de nombreux frais . 
  • Le bien est-il occupé ? Si cest le cas, cela veut dire que cet appartement est une perte d’argent qui s’accumule de jours en jours car le vendeur na pas de locataire, et na donc aucune entrée d’argent.
  • Pourquoi le vendez-vous ? Laissez parler le vendeur et écoutez. Vous en apprendrez beaucoup plus sur ses motivations. Il vous dira peut-être même des choses quil ne devrait pas dévoiler, ce qui vous offrira peut-être la possibilité de négocier un peu plus ( par exemple s’il est vendu suite à un divorce il auront besoins de vendre assez vite et seront donc plus aptes à faire une concession sur le prix).
  • Quallez vous faire si vous ne vendez pas ? Demandez au vendeur sil déménage tout de même et quand. Si vous arrivez à connaître cette date, plus le vendeur sera proche de cette date, plus il sera enclin à baisser son prix. A fortiori sil a déjà déménagé et quil finance un prêt relais.
  • Depuis combien de temps la maison est en vente ? Si le vendeur ne veut pas se dévoiler, il vous dira que cela fait seulement 2 semaines, même si cest la troisième fois quil essaye de vendre.
  • Si vous ne vendez pas la maison, est-ce que vous pourriez la louer? Cette question surprendra probablement le vendeur. Écoutez bien sa réponse : si celui ci vous annonce un oui franc et direct, il est probable que cest un scénario quil a déjà envisagé ou que ses finances peuvent lui permettre denvisager. Sil ne sait pas quoi répondre, il y a de fortes chances que ce nest pas une situation envisagée et quil préférera vendre.

Derrière laspect prix, se cache la motivation du vendeur. Plus il répondra à vos questions, plus il cherchera à vendre. Même si cela ne veut pas dire quil est prêt à céder à nimporte quel prix, vous avez une bonne idée sur son niveau de motivation.

Comment chercher une bonne affaire immobilière ?

Les bonnes affaires immobilières se trouvent mais elles doivent évidemment être cherchées méthodiquement et régulièrement. Cest en appliquant des stratégies utiles et quotidiennes que vous parviendrez à être en présence de bonnes affaires.

Il existe différentes manières de trouver ces affaires immobilières :

  • Les annonces via sites : il suffit de mettre en place un certain nombre dalertes avec des indicateurs précis pour ne rien louper ou presque. Les sites concernés sont les sites classiques type Le Bon Coin, Particulier à particulier et tout autres sites dans le domaine de l’immobilier .
  • Les bonnes affaires peuvent aussi venir à vous si vous êtes en contact avec des agents immobiliers qui ont cerné votre demande. Mais avec les notaires, qui parfois, peuvent finir avec des biens à vendre potentiellement très intéressants.
  • Et bien évidemment afin de dénicher les bonnes affaires immobilières, nhésitez-pas à utiliser la méthode classique , la promenade dans les villes. Repérez des biens qui paraissent inoccupés voir abandonnés et tentez de savoir à qui ils appartiennent.

Comment finaliser une bonne affaire immobilière?

L’ultime étape de la vente d’un logement est bien entendu la signature de l’acte de vente définitif chez le notaire, qui intervient généralement 3 mois après la signature de l’avant-contrat. Vous devez fournir tous les documents que le notaire vous demande avant cette signature, car il doit constituer un dossier citant des documents obligatoires permettant notamment de réaliser le transfert de propriété. Pendant cette période, pensez également à évaluer le montant des honoraires de l’agent immobilier afin de connaître la somme que vous allez réellement obtenir à l’issue de la vente.

Quels sont les avantages d’une bonne affaire immobilière ? 

Nombreuses sont encore les stratégies permettant de faire une belle acquisition rentable. Mais il faut aussi connaître les avantages d’un investissement immobilier locatif.

  • Une retraite tranquille: Lorsqu'on atteint l’âge de la retraite, il faut penser à une source de revenus, nouvelle ou complémentaire. En disposant d’un bien immobilier autre que la résidence principale, on peut le mettre en location dans le but d’en tirer des loyers. Cela est un projet sur le long terme ; la rentabilité est logiquement durable et vous permet d’avoir une source de revenus sécurisée. L’emplacement dans un quartier dynamique, la superficie habitable et la nature du logement influent bien entendu sur le montant du loyer.
  • Être proche de sa famille: Il n’est pas rare qu’un investisseur acquiert un bien immobilier dans le but de se rapprocher de sa famille. Dans un premier temps, il peut mettre en location le bien. Au bout de quelques années, toute la famille se retrouve dans le même foyer ou à proximité de ses proches. Dans ce cas, l’investissement immobilier est un avantage dont profitera également les proches.
Partager sur: