Est-ce que je peux faire venir un diagnostiqueur à mon domicile ?

     Mis à jour le

est-ce que je peux faire venir un diagnostiqueur à mon domicileLes achats, vente et mises en location de biens immobiliers nécessitent aux acquéreurs comme aux vendeurs de mener à bien les démarches obligatoires pour réaliser le projet immobilier en question comme les diagnostics techniques. En ces temps de crise sanitaire, il est important de s’informer sur la disponibilité des professionnels de l’immobiliers pour finaliser les transactions immobilières.

Les diagnostics immobiliers sont toujours réalisables durant le reconfinement

Le reconfinement a débuté en ce mois de novembre et les acquéreurs sont dans une position incertaine face à ce contexte de crise sanitaire et la réalisation de leurs projets immobiliers. La question qui est posée concerne les démarches et actions à faire lors d’un achat ou d’une location d’un bien immobilier en plein confinement. En effet, il est important de réduire les déplacements au maximum, et les professionnels de l’immobiliers qui doivent rencontrer leurs clients sont dans une posture difficile. Lorsqu’un acquéreur achète ou veut faire une location d’un bien immobilier, certaines informations données par les professionnels de l’immobilier sont impératives pour poursuivre le projet immobilier jusqu’à la transaction immobilière et la signature de l’acte authentique de vente chez le notaire. Donc il est important pour les acquéreurs de savoir si leurs procédures d’achat de bien immobilier peuvent continuer ou vont brutalement s’arrêter en cette période de crise. Les diagnostiques immobiliers sont des éléments indispensables lors d’un achat de bien immobilier, pour assurer et protéger l’acquéreur dans son futur logement de l’état des lieux, et du bon fonctionnement des éléments que constituent le bien immobilier.

Ainsi, les diagnostiqueurs sont aussi importants que les agents immobiliers, les banques, les courtiers et les notaires dans l’immobilier. Faire appel aux diagnostiqueurs est une étape cruciale pour les acquéreurs et les vendeurs qui doivent s’assurer que les diagnostics techniques sont bien valables et que le bien est idéal pour être vendu à un tiers. Les diagnostiqueurs doivent donc effectuer le diagnostic de Performance Energétique (DPE), le Constat de risque d’exposition de plomb (CREP), le diagnostic amiante, le diagnostic termites, le diagnostic de gaz et électricité, l’installation d’assainissement non collectif, le diagnostic bruit, la surface privative Loi Carrez du lot de copropriété, l’état des risques et pollutions pour savoir si le bien immobilier est dans une zone à risque et le diagnostic de mérule.

Tous ces diagnostics doivent se réaliser sur place et sont impossible à faire à distance, c’est donc possible de faire appel aux diagnostiqueurs durant la période de reconfinement. Les diagnostiqueurs sont indispensables pour les acquéreurs, car il y a des diagnostics à réaliser qui sont obligatoires pour acheter ou mettre en location le bien immobilier et les diagnostiqueurs doivent travailler sur place, dans les futurs biens de leurs clients, ils sont donc autorisés à effectuer leurs services.

Le monde de l’immobilier est au ralenti mais toujours actif durant le reconfinement

Malgré le contexte de crise sanitaire et de reconfinement, le marché de l’immobilier tente de survivre et de maintenir les services qu’il a encore la possibilité d’offrir pour les clients, et les investisseurs comme les acquéreurs, vendeurs et locataires. Même si certaines démarches sont interdites pour respecter le reconfinement, d’autres sont encore possibles. On peut le voir par exemple avec les visites de biens immobiliers qui sont désormais interdites et faisables plutôt à distance, sur les sites qui permettent des visites virtuelles, ou à l’aide de photos professionnelles qui montrent le bien dans son entièreté.

Dans les copropriétés, il est aussi interdit en raison du reconfinement, de participer à l’assemblée générale des copropriétaires de façon physique. Il est préférable pour tous les copropriétaires de faire les réunions à distance, en appel. Ces restrictions sont présentes aussi bien que les démarche toujours autorisés, qui doivent se réaliser pour les acquéreurs qui avaient déjà commencés leurs projets immobiliers.

Les diagnostiqueurs travaillent toujours et sont autorisés à se rendre chez leurs clients pour réaliser tous les diagnostics nécessaires pour les biens immobiliers des clients, certains sont obligatoires comme le CREP et le DPE. Les déménageurs ont aussi toujours la possibilité de se déplacer afin de mener des déménagements sur justificatif et qui attestent de la réalité de ces derniers. Faire appel au artisans est faisable également, si l’acquéreur a besoin de faire des travaux dans son bien immobilier (surtout si c’est un logement ancien, qui peut nécessiter des travaux de rénovations), qu’il souhaite finir ou débuter, les artisans ont le droit de se déplacer de continuer à travailler. Enfin, signer un acte authentique de vente chez le notaire est toujours autorisé, sauf si l’acquéreur a un autre moyen de procéder à distance, pour éviter de se déplacer durant le reconfinement. Si, c’est le seul moyen pour l’acquéreur, il est autorisé de se rendre chez son notaire pour conclure son projet immobilier et faire la transaction immobilière.

Le home staging pour faire vendre une maison

Entreprendre la vente d’un bien immobilier comporte beaucoup de paramètres que le vendeur se doit de bien réaliser pour réussir à vendre son bien rapidement et à un juste prix, en attirant un maximum d’acquéreurs. En se servant du home staging, le vendeur peut maximiser ses chances de réussite pour son projet de vente grâce à une mise en valeur totale de son logement.

Qu’est-ce que le home staging ?

Pour la recherche de son prochain logement, l’acquéreur se fixe un lieu de recherche, un budget à ne pas dépasser et la surface qu’il souhaite avoir. Il va donc faire face, lors de ses recherches, à une multitude de propositions de biens immobiliers en tous genres, correspondant à ses attentes. Mais aucun de ces biens ne se démarquent, les annonces se ressemblent et il n’y a rien de transcendant pour l’acquéreur. Les pièces sont trop personnalisées et il est difficile de s’y projeter. Le home staging est indispensable à ce moment-là. L’objectif avec le home staging est d’offrir un logement réaménagé de façon à ce qu’il soit mis le plus possible en valeur pour se distinguer des autres offres immobilières, et ainsi accélérer le processus d’achat envers les acquéreurs potentiels.

Comment ça marche ?

Le home staging se réalise par un architecte ou un décorateur d’intérieur, afin qu’un bien immobilier plaise à un maximum d’acquéreurs et déclenche le coup de cœur auprès de celui-ci et donc la vente du bien immobilier. Dans un premier temps, il faut totalement désencombrer le bien en enlevant tous les meubles et objets personnels présents qui empêchent l’acquéreur à se projeter dans son potentiel futur logement. Le but est de dépersonnaliser le bien pour que l’acquéreur puisse se l’approprier et même s’imaginer son propre aménagement, lors des visites. Une fois l’espace dégagé et neutre, le potentiel du bien et de ses pièces est davantage révélé et favorise les conclusions d’achats et les programmations de visites, des acquéreurs potentiels. Dans un second temps, le décorateur d’intérieur ou l’architecte d’intérieur doit s’assurer du rafraichissement du bien en passant par des travaux de rénovation si nécessaires. Que ce soit un coup de peinture, un changement de papier peint ou de sol, nettoyage total des pièces, notamment la salle de bain et la cuisine (souvent les pièces les plus observées), le rafraîchissement d’un bien immobilier mis en vente est primordial. C’est un point important à prendre en compte car un logement en bon état et propre, rassure et attire plus d’acheteurs.

Dans un troisième temps, le home staging préconise un investissement du vendeur dans l’aménagement du bien vide (ou non) avec du nouveau mobilier. Le mobilier doit être sobre, neutre et simple pour plaire au plus grand nombre, et pour aider l’acheteur à mieux s’imaginer l’aspect et le potentiel du bien. L’aménagement doit être aéré pour que l’acheteur puisse prendre connaissance de l’utilisation des pièces et de la surface de son futur logement. Et dans un quatrième temps, la décoration du bien immobilier n’est pas à faire au hasard, elle doit être moderne et neutre avec du mobilier neuf, des couleurs épurées et basiques, la luminosité doit mettre le logement en valeur et l’espace doit être allégé. Ainsi, le bien révèle ses atouts et le vendeur se voit optimiser ses chances de vente face aux potentiels futurs acquéreurs. Enfin, le home staging sert essentiellement aux vendeurs pour faire les meilleures photos possibles du bien immobilier, qui vont être mises dans les annonces d’agences immobilières. Les photos sont généralement faites par des professionnels et en haute définition afin de mettre en valeur le bien et ses qualités, d’attirer les acheteurs et de procéder à la vente du bien beaucoup plus vite.

Alerte acheteur

Avant de commencer un projet immobilier, il est important pour l’acquéreur de se tourner vers les meilleurs annonces immobilières afin de trouver le bien de ses rêves. Par ailleurs, il y a un trop grand nombre d’annonces et il faut faire un tri pour trouver plus rapidement un bien immobilier à acheter. L’alerte acheteur est le moyen le plus simple et le plus rapide de recevoir des offres d’achats ciblés en fonctions des critères choisi dans le formulaire par l’acquéreur.

Comment fonctionne l'alerte acheteur de Cristoveo ?

Sur Cristoveo, l’alerte acheteur s’active lorsque l’acquéreur a précisé toutes les caractéristiques du bien immobilier qu’il veut acheter et où il en est dans son projet immobilier. Pour se faire, le futur acquéreur doit remplir les paramètres qui correspondent à ses besoins et sa situation financière, avec le budget maximum qu’il dispose. En bref, l’acquéreur donne la tâche à l’agence immobilière de lui trouver le bien immobilier idéal en fonction de ses demandes. Comme un chasseur immobilier, l’alerte acheteur va mettre en lien l’acquéreur avec des offres d’achats disponibles, les plus en lien avec ses recherches et les données qu’il aura mentionné dans le formulaire pour activer les alertes.

C’est par mail que l’acquéreur sera contacté et informé de toutes les démarches à effectuer pour poursuivre son projet immobilier dès lors que le bien immobilier souhaité a été trouvé et sélectionné. Cristoveo aide à trouver une maison ou un appartement, que le projet immobilier soit récent ou déjà entamé, avec des visites déjà effectuées, etc. L’alerte acheteur aide tous les types d’acquéreurs. Egalement, les acquéreurs qui souhaitent vendre, que leur bien soit déjà mis en vente ou non, l’alerte acheteur va être utile pour retrouver tous les clients, et vendeurs potentiels pour que le bien immobilier désirée soit trouvé et acheté rapidement et avec des moyens simples et efficaces. De plus, ce système de chasseurs d’immobiliers est totalement gratuit, l’acquéreur paye des frais dès lors que le bien immobilier est prêt à être acheté et que l’acte authentique de vente est sur le point d’être signé. L’agence immobilière met à disposition le système d’alerte acheteur pour accompagner les clients du début à la fin de leur projet immobilier, en recevant les annonces immobilières les plus intéressantes par mail, les démarches des acquéreurs sont bien plus simples pour trouver le bien immobilier qui leur convient.

Utilité du fonctionnement alerte acheteur

L’alerte acheteur fonctionne comme étant une technique d’achat dans laquelle l’acheteur fait un dossier où il explique toutes les caractéristiques qu’il cherche dans un bien immobilier qu’il souhaite acheter. Il doit inscrire ce qu’il recherche comme type de bien à acquérir, son budget maximum, la ville ou région où il souhaite habiter pour acheter son bien immobilier, le nombre de pièces dans le bien, ainsi que le nombre de pièces désiré, et sans oublier la surface du m2. Les biens immobiliers qui correspondent sont envoyés à l’acheteur par des alertes dans la boîte mail. Ces alertes signalent à l’acquéreur que des offres potentielles de biens immobiliers en vente, sont disponibles pour l’acheteur. L’acquéreur a donc le choix avec les offres qui se rapprochent le plus de ce qu’il recherche. Il peut ensuite s’orienter vers la meilleure offre selon lui et contacter les vendeurs du bien immobilier souhaité. L’alerte acheteur est comme un outil pour rédiger une offre d’achat immobilier.

Recevoir des notifications par email

Après avoir inscrit toutes les caractéristiques des recherches immobilières, pour un type de bien précis, le nombre de pièces, de chambre et le budget à ne pas dépasser, si le projet d’achat a déjà commencé, est sur le point de départ, etc. Le futur acquéreur s’enregistre sur l’alerte acheteur du site dans lequel il a fait sa recherche de bien immobilier et doit ajouter ses coordonnées afin d’être prévenu de l’évolution de ses démarches et l’avancement de son projet immobilier. Le système fonctionne avec des notifications par email pour toutes informations susceptibles d’orienter l’acheteur dans ses choix immobiliers. Il lui suffit d’inscrire son prénom, son nom de famille, avec son adresse mail, indispensable donc, et aussi le numéro de téléphone. S’en suit un bouton « Recevoir les alertes », qui confirme le fait que l’acheteur est inscrit dans le dispositif de recherche de biens immobilier avec son agence en ligne et qu’il va recevoir très prochainement des alertes, donc des offres d’achats ou de ventes immobilières.

Ne jamais louper des opportunités d'achat

Le système d’alerte acheteur a pour but d’informer du mieux que possible l’acheteur dans son projet immobilier. Suivi et accompagné par son agence immobilière, il aura toutes les alertes qui vont le mener vers le bien immobilier de toutes ses envies, dès qu’il s’inscrit dans le système de recherche. Par mail ou par téléphone, tout est planifié pour que l’acquéreur ne manque aucune des annonces et offres susceptibles de correspondre à ses objectifs immobiliers. Le but est d’offrir à l’acquéreur un large choix de biens immobiliers en adéquations avec ses critères de sélections et élargir ses opportunités d’achat.

Les étapes à suivre pour activer l'alerte acheteur

Avant d’entamer les étapes pour activer l’alerte acheteur, l’acquéreur doit avoir une petite idée du bien immobilier qu’il veut acquérir. Ce qui facilitera le moment où il faudra remplir le formulaire d’information pour détailler le bien qu’ils recherchent. Après avoir déjà le projet en tête, les étapes pour activer l’alerte acheteur sont les suivantes :

  • Saisir la localisation : une ville, un département, une région ou un code postal de l’endroit où le futur bien de l’acquéreur doit se situer,
  • Choisir quel type de bien l’acquéreur recherche (maison et appartement),
  • Donner le montant du budget maximum,
  • Noter le nombre de pièces minimum ou maximum,
  • Noter le nombre de chambres minimum ou maximum,
  • Noter la surface m2,
  • Préciser où en est le projet immobilier dans l’achat,
  • Préciser le projet de vente immobilière,
  • Donner ses coordonnées pour être informé (Prénom, nom, adresse email et numéro de téléphone), et activer les alertes acheteur.

Une fois l’alerte acheteur activé, l’acheteur est assuré de recevoir par email donc les alertes et les annonces immobilières qui correspondent le plus à ses besoins. Ce système lui allège la tâche et aide à faire les meilleurs choix, ainsi que les comparaisons pour trouver le bien immobilier idéal.

Partager sur: