Négociation immobilière

     Mis à jour le

Négociation immobilière

La négociation immobilière est une étape importante d’une vente immobilière, tout acheteur va essayer d’économiser sur l’achat d’un bien immobilier et tout vendeur va essayer d’obtenir le meilleur prix pour la vente de son logement.

En quoi consiste une négociation immobilière ?

La négociation immobilière a lieu entre le vendeur et l’acheteur potentiel avant de conclure l’avant-contrat. Les négociations traitent souvent du prix du bien immobilier, mais il est possible que d’autres éléments soient sujets à négociations.

Les négociations immobilières qui influent sur le prix varient généralement entre 2 et 10 % du prix de vente immobilière, cette variation dépend de plusieurs facteurs tels que :

  • Les travaux nécessaires
  • La date où le bien immobilier a été mis en vente
  • Région

Deux résultats sont possibles à la fin des négociations :

  • Les parties peuvent convenir à un accord sur la vente immobilière et conclure un avant-contrat comme un compromis de vente.
  • Les parties n’arrivent pas à se mettre d’accord et les négociations prennent fin.

Comment effectuer une négociation immobilière ?

  1. Pour réaliser une négociation immobilière, l’acheteur peut au moment de proposer son offre d’achat indiquer un prix inférieur au prix de vente, celui-ci pourra être accepté par le vendeur ou alors refuser.
  2. Le vendeur peut refuser l’offre en proposant une contre-proposition avec un prix qui se situe entre le prix de vente de l’annonce et le prix de vente proposer dans l’offre d’achat de l’acheteur.
  3. Le vendeur peut également mettre fin à la négociation en refusant l’offre et en ne proposant aucune offre par-dessus.
  4. Si le vendeur effectue une contre-proposition, elle disposera d’une durée d’effectivité définie dans la contre-proposition, l’acheteur pourra lui refuser de la même façon que le vendeur en clôturant les négociations ou en proposant une nouvelle contre-proposition.
  5. Si l’acheteur décide d’accepter la contre-proposition du vendeur, le vendeur sera engagé dans la vente de la maison ou de l'appartement, car la contre-proposition a valeur d’engagement pour la partie qui la rédige.

Peut-on baisser le prix immobilier ?

Le prix d’une maison peut être négocié entre le vendeur et l’acheteur, en moyenne le prix peut varier entre 2 et 10% du prix de vente de la maison selon des critères spécifiques.

Attention au prix gonflé

Dans un premier temps, il est important de vérifier le prix auquel sont affichés les maisons, certains vendeurs pourront gonfler les prix en vue des négociations pour obtenir un prix juste après la négociation. La vente de la maison par particulier pratique souvent cette méthode, il faut donc porter une grande attention au prix de vente des logements  avant de proposer une offre d’achat.

Comparer la maison à vendre avec le marché

Pour trouver le prix juste d’une maison il est possible d’effectuer des recherches de maisons, ils existent des sites du gouvernement qui réfèrent toutes les transactions immobilières qui ont eu lieu durant les 5 dernières années en France (le site Patrim.fr). En comparant les différents prix des biens immobiliers, il est possible de jouer sur la différence de prix des logements. En effet, mettre un bien en concurrence avec d’autre bien en vente alors que l’offre et supérieur à la demande va donner un avantage sur la réduction du prix.

Durée de la vente

Un autre élément qui permet de réaliser une baisse de prix est la durée de la mise en vente, si un bien a été mis en vente depuis plus de 6 mois cela signifie que le prix du bien est bien trop élevé, il sera donc beaucoup plus facile de réaliser des négociations pour conclure une vente immobilière.

Les étapes d’une négociation immobilière

Offre d’achat

Pour réaliser une négociation immobilière juste, il est important de proposer une offre qui ne s’éloigne pas énormément du prix de vente à la condition que le prix soit juste de la part du vendeur. Il faut ensuite rédiger une lettre recommandée avec accusé de réception au vendeur.

Contre-proposition

Le vendeur peut après réception de la lettre recommandée refuser l’offre, cependant sans interrompre les négociations en proposant une contre-proposition avec une nouvelle offre de vente. Cette offre est généralement limitée dans le temps, si aucune réponse n’a lieu après cette contre-proposition les négociations prennent fin. L’acheteur a lui aussi la possibilité de proposer une contre-proposition et cela jusqu’à la conclusion d’un accord ou de l’abandon des négociations.

Accepter la proposition

Si l’offre d’achat proposée par l’acheteur convient au vendeur ou alors si une contre-proposition est acceptée, les 2 parties pourront démontrer leur accord de vente en signant un compromis de vente.

Modèle de lettre de négociation immobilière

Il est important de rédiger une bonne lettre de négociation immobilière, pour cela voici un modèle qui comprend tous les éléments importants d’une négociation.

[Nom Prénom de l’acheteur]
[Adresse de l’acheteur]
[Code postal + Ville]

[Nom Prénom du vendeur]
[Adresse du vendeur]
[Code postal + Ville]

Objet : Offre de négociation immobilière

Madame, Monsieur

Suite à votre annonce et à la visite effectuée de votre bien immobilier situé … … [indiquez l’adresse du bien immobilier] que vous mettez à la vente.

Ce logement nous intéresse, mais nous aimerions poursuivre cette discussion sur un prix de … … [Indiquez le prix de l’offre d’achat].

Nous aimerions donc savoir :

S’il est possible de ramener le montant de votre offre à celui proposer dans cette lettre
OU
si une nouvelle proposition d’offre à un prix plus intéressant que l’offre présente sur l’annonce est possible.

Merci de nous faire part d’une réponse dans un délai de 8 jours soit au plus tard le … … [date maximale du délai]

Pour répondre à cette lettre, il est conseillé d’envoyer votre réponse par lettre recommandée avec accusé de réception à l’adresse … … [Indiquez l’adresse de l’acheteur].

Après le délai de cette offre, si aucune réponse n’a été reçue nous considérions que notre offre n’aurait pas retenu votre attention. Cette lettre de négociation avait pour valeur d’invitation à entrer en pourparlers.

[Signature]

La négociation immobilière avec un notaire

Il est possible de négocier une maison avec des professionnels tels que les agences immobilières ou les notaires.Le notaire est un expert immobilier qui peut mettre ses connaissances pour réaliser des négociations immobilières, l’acheteur sera plus à même d’accepter une négociation d’un notaire qui pourra proposer des prix justes comparés aux nombreuses ventes immobilières auquel il a assisté. En termes de rémunération, les frais de négociation avec un notaire sont plus avantageux que les frais de négociation avec les autres professionnels.

Partager sur: